Municipales 2020 : « Il n’y aura qu’un club de foot en 2021 à Besançon »

Rencontre ce matin devant le stade Léo Lagrange

Municipales 2020 : « Il n’y aura qu’un club de foot en 2021 à Besançon »
Eric Alauzet et Patrice Hennequin

Ce jeudi matin, Eric Alauzet, candidat La République en Marche aux élections municipales bisontines, avait convié la presse pour présenter ses projets pour le sport bisontin s’il est élu en mars prochain. Mr Alauzet compte sur la richesse environnementale de la ville pour y développer et intensifier la pratique sportive, en associant dans cette démarche tous les acteurs locaux (bénévoles, acteurs économiques et habitants). Il y voit une démarche favorisant l’attractivité et le rayonnement de la cité. Pas de cloisons, le sport, la culture, l’économie et l’écologie doivent apprendre à œuvrer ensemble au sein d’une dynamique commune. En parallèle, Eric Alauzet veut être « le premier ambassadeur des clubs » pour la recherche de soutiens financiers. Pour l’élu bisontin, l’objectif est de développer le sport pour tous, le sport santé et le sport de haut niveau, qui a perdu de sa superbe ces dernières années dans la cité comtoise.

Les initiatives ne manquent pas. Certains projets ne verront le jour qu’à l’issue d’une concertation avec les autres communes du Grand Besançon. Voici quelques-unes des grandes ambitions annoncées :

Les infrastructures : Un ambitieux programme de rénovation des vestiaires et équipements sportifs, la rénovation de la piscine Mallarmé, un nouveau gymnase à Planoise, la création de deux city-stades, des parcours bien-être à Chailluz, Bregille,… ,la rénovation et la modernisation rapide des « skateparc », la création d’un équipement multiport et culturel d’envergure, (réflexion en cours à Micropolis, 408, les Andiers, … ; et faire du Doubs, un lieu de pratique sportive

Les clubs et les athlètes : Eric Alauzet veut valoriser « la réussite des athlètes et le haut niveau, créer un trophée des champions annuel et des résidences de sportifs et installer Besançon comme la première grande ville française du trail et des sports nature …

Le sport pour tous : Mr Alauzet veut promouvoir le sport senior et le sport adapté, inciter au développement du sport féminin, inclure l’éducation physique et sportive dans le temps périscolaire, créer des samedis sportifs sur la place de la Révolution, installer des équipements de mobilité et de musculation, soutenir les nouvelles pratiques urbaines, organiser les olympiades des écoles et des jeux interquartiers, ….

Le projet Totem

Sur le site de la Rhodia et des près de Vaux, avec Patrick Hennequin, très engagé dans les domaines du sport et du social, Eric Alauzet veut créer, dans l’ancienne cathédrale, un espace qui accueillera différents pôles. Il réunira des bases d’accueil des sports outdoors et de loisirs, un parc médical, un pôle d’accueil pour les enfants, avec une crèche, un espace commercial et de restauration, un parc d’innovation de start-up et un pôle d’inclusion pour le sport adapté.

La fusion du BF et du Racing Besançon

Eric Alauzet n’y va pas par quatre chemins. Il veut la fusion des deux clubs phares de la ville dès 2021. Le candidat s’est fixé l’objectif de voir évoluer dans les très proches prochaines années cette nouvelle formation en national 1, avec l’idée que Besançon renoue avec son riche passé footballistique. Rappelons que le Racing est resté pendant 40 années en Ligue 2, avant de connaître une véritable descente aux enfers.

Created : jeudi 30 janvier 2020 13:16 Categories : Politique | Sport | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Eric Alauzet | municipales 2020 | Politique | Sport
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.