Besançon : Une famille dans la plus grande des précarités

« Toute personne sans abri ou en détresse doit pouvoir accéder à l’hébergement d’urgence » rappellent les deux collectifs.

Besançon : Une famille dans la plus grande des précarités

L’association Welcome-Franois-Serre et le Collectif de Défense des Droits et des Libertés des Etrangers dénoncent la situation d’une famille - un couple étranger et ses deux enfants de trois ans et d’un an et demi – laissée à la rue par le 115, le 23 octobre dernier, car ils étaient en situation administrative irrégulière et, dans ces conditions, ne pouvait pas être prise en charge immédiatement.

Les deux associations leur ont porté assistance en leur payant des nuits d’hôtel. Elles dénoncent « la discrimination, faite par la Préfecture aux étrangers en situation irrégulière au niveau de l’hébergement d’urgence ». « Toute personne sans abri ou en détresse doit pouvoir accéder à l’hébergement d’urgence » rappellent  les deux collectifs.

Created : mercredi 28 octobre 2020 16:15 Categories : Actualités locales | Société | Social | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : social | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.