Confinement : des familles bisontines dans le plus grand dénuement

Il est demandé à l’édile bisontin la possibilité de distribuer des « chèques alimentation aux familles dont les enfants bénéficient habituellement des repas à tarifs réduits dans les restaurants scolaires du fait de la tarification solidaire ».

Confinement : des familles bisontines dans le plus grand dénuement

A Besançon, le collectif Génération -S vient d’adresser un courrier à Jean-Louis Fousseret dans lequel il signale au Maire de Besançon la situation de familles modestes de certains quartiers de la ville qui ne peuvent plus offrir à leurs enfants des repas corrects. Le confinement précipite des familles dans la précarité.

Ainsi, il est demandé à l’édile bisontin la possibilité de distribuer des « chèques alimentation aux familles dont les enfants bénéficient habituellement des repas à tarifs réduits dans les restaurants scolaires du fait de la tarification solidaire ».

Génération-S conclut en précisant que « cette initiative a été mise en place dans certaines villes comme Brest ou Paris ». 

Created : mardi 14 avril 2020 17:39 Categories : Société | Social | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : social | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.