Social : « Les femmes ne sont pas les grandes gagnantes de la réforme des retraites »

« Tu déconnes, on se laisse pas faire. Tu nous prends toutes pour des connes. Ton sale plan retraite, nous jette dans la précarité » ont scandé les manifestantes.



Un millier de manifestants se sont rassemblés ce mercredi après-midi sur le parvis de la gare Viotte à Besançon pour dénoncer une nouvelle fois la réforme des retraites . Ce sont les femmes qui ont été mises à l’honneur. A travers une flashmob, elles ont exprimé leur totale opposition à cette réforme, qu’elle juge néfaste. Elles l’ont fait savoir dans une chorégraphie, au cours de laquelle la politique d’Emmanuel Macron est clairement décriée.

« Tu déconnes, on se laisse pas faire. Tu nous prends toutes pour des connes. Ton sale plan retraite, nous jette dans la précarité » ont-elles scandé. Les manifestantes ont rappelé que les femmes sont « les premières victimes de la réforme des retraites », et qu’elles ne sont pas « les grandes gagnantes » des mesures à venir. Elles précisent  que « 40% des femmes n’ont pas de carrière complète et que 63% des fonctionnaires sont des femmes ».

Parti de la gare Viotte, le cortège a rejoint la chambre de commerce et d’industrie avant de terminer la manifestation à Chamars.

Une participante à la Flashmob
Youtube : Created : mercredi 29 janvier 2020 17:09 Categories : Actualités locales | Société | Social | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : social | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.