Violence et agressions à Besançon : Réaction de Ludovic Fagaut

Entretien avecLudovic Fagaut.

Violence et agressions à Besançon : Réaction de Ludovic Fagaut
Ludovic Fagaut

Dans un communiqué de presse, Ludovic Fagaut et sa liste « Besançon Maintenant » demandent à Anne Vignot, la maire écologiste de Besançon, et Benoît Cypriani, son adjoint à la tranquillité publique, d’assumer pleinement leur rôle dans ce domaine et de prendre les mesures qui s’imposent pour faire cesser les incivilités que connaît actuellement la Ville de Besançon. En revanche, l’opposition de droite se montre beaucoup plus frileuse lorsqu’il s’agir de réagir à l’agression commise par un policier, à l’encontre d’un jeune, dans le quartier Planoise la semaine dernière.

 Dans son écrit, l’opposition municipale évoque les attaques à la voiture bélier récemment commises sur le territoire bisontin et les incidents survenus près de la cité des Arts et dans le secteur de Rivotte. « Aujourd’hui, on voit que Besançon continue à être victime de diverses incivilités. On interpelle ainsi Mme Le Maire, mais également l’adjoint à la sécurité. Il va falloir endosser le costume et prendre ses responsabilités. On ne peut pas tout mettre la faute sur l’état. Aujourd’hui, Mme Le Maire est officier de police judiciaire. Elle doit prendre ses responsabilités » explique Mr Fagaut. Et de poursuivre : « On a le sentiment que Mr Cypriani, l’adjoint à la sécurité, se défausse une énième fois sur l’état, en estimant que le sujet « concerne avant tout la police nationale ».

 Violence d’un policier sur un ado à Planoise

 Concernant la violence commise par un policier sur un jeune planoisien, la semaine dernière, Mr Fagaut et son équipe mettent beaucoup moins d'entrain à s'exprimer. Aucune réaction n’a été formulée jusqu’à présent. « Nous attendons d’avoir les éléments nécessaires et ne pas réagir sur une seule vidéo » explique l’élu bisontin. Ludovic Fagaut ne souhaite pas non plus commenter la saisie de l’IPGN par le Préfet du Doubs. « J’ai besoin d’avoir toutes les mesures en présence pour pouvoir m’exprimer » précise-t-il. Et de compléter : « Si le jeune a eu un comportement à l’égard du policier, il doit être entendu également. Si le policier a, lui aussi, eu un geste, comme on le voit sur la vidéo, qui n’est pas à la hauteur de ce que l’on doit être lorsque l’on est policier et force de l’ordre, il devra répondre de ses actes. C’est la justice qui prendra les choses en main et déterminera l’ensemble de cette situation ».

L'interview de la rédaction
Created : lundi 3 août 2020 13:20 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Ludovic Fagaut | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.