Besançon / Planoise : Une mère de famille placée en détention

Mr Manteaux a expliqué « qu’une arme de guerre, type kalachnikov, accompagnée de munitions extrêmement puissantes, ont été utilisées » lors des derniers tirs en date survens le 11 mars dernier.

Besançon / Planoise : Une mère de famille placée en détention
Etienne Manteaux ( procureur de la République de Besançon).

Ce vendredi après-midi, Etienne Manteaux, le Procureur de la République de Besançon, a tenu une conférence de presse durant laquelle il est revenu sur les derniers évènements survenus à Besançon. Il a évoqué l’homicide du 6 mars dernier, avenue Siffert, et les tirs, le plus souvent à l’arme lourde, commis dans le quartier depuis le 21 novembre dernier. Concernant le premier évènement, les tireurs n’ont pas encore pu être appréhendés. Rappelons qu’un jeune homme, le conducteur de la voiture, a perdu la vie. L’autre occupant, grièvement blessé, est désormais sortie d’affaire. 25 impacts ont été retrouvés dans la voiture. La victime a été tuée avec cinq balles. L’une d’elles a touché la victime en pleine tête. Précisons également que la voiture des tireurs a été retrouvée brûlée à Pontarlier.

Des armes de guerre

Concernant les derniers tirs en date, survenus le 11 mars dernier dans le quartier Planoise. Mr Manteaux a expliqué « qu’une arme de guerre, type kalachnikov, accompagnée de munitions extrêmement puissantes, ont été utilisées ». Deux munitions ont traversé un appartement de la rue de Champagne. Aucune victime n’a été recensée. Pour l’heure, aucune interpellation n’a été effectuée. Néanmoins, rappelons que ce lundi 9 mars, quinze personnes ont été interpellées pour tentative d’assassinat. Huit ont été placés en détention provisoire. Sept, des mineurs, ont été placés sous contrôle judiciaire. Au domicile d’une mère de famille, qui a été placée en détention provisoire, trois individus, originaires de la région parisienne, ont été interpellés. Notons que deux autres mères de famille ont été placés sous contrôle judiciaire.  Sur place, les enquêteurs ont découvert 25.000 euros en numéraire, des armes de poing et des munitions 9 millimètres. Par ailleurs, en parallèle, les forces de l’ordre sont parvenus à identifier à l’extérieur de Besançon, « un laboratoire de trafic d’envergure, ainsi que des produits stupéfiants. Une voiture volée a également été retrouvé avec un gyrophare de police et un gilet par balle. Les traces ADN vont pouvoir également être exploitées. D’autres interpellations devraient avoir lieu dans les prochains jours.

L'interview de la rédaction
Created : vendredi 13 mars 2020 19:04 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.