Aux Hauts de Bienne (39), la gendarmerie veille

Les rares promeneurs à pouvoir s’aventurer dans un périmètre forestier situé dans un rayon d’un kilomètre du domicile pour faire leur exercice quotidien le constatent.

Aux Hauts de Bienne (39), la gendarmerie veille
Photo : Gendarmerie du Jura (Facebook)

A Morez, pas question d’enfreindre les règles de confinement.Le Peloton de Gendarmerie de Montagne des Hauts de Bienne (Regroupant Morez, Lézat et La Mouille) surveille aussi les chemins de randonnées qui surplombent la vallée de la Bienne. Les rares promeneurs à pouvoir s’aventurer dans un périmètre forestier situé dans un rayon d’un kilomètre du domicile pour faire leur exercice quotidien le constatent.

Bâtons à la main et arpentant le massif jurassien, ils peuvent ainsi s’assurer du bienfondé des motifs de déplacement. Ce peloton, dépendant des unités de montagne de la Gendarmerie Nationale, comptant un effectif de près de 300 militaires au niveau national, est composé de 5 unités PGM (Peloton de Gendarmerie de Montagne) et 16 PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haut-Montagne).

Created : dimanche 5 avril 2020 11:21 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Société | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.