Pontarlier : Le Parquet confirme la piste criminelle.

Les investigations se sont poursuivies toute la journée.

Pontarlier : Le Parquet confirme la piste criminelle.
Plein Air / Jérôme Bolard

A Pontarlier, les investigations se sont poursuivies tout au long de l’après midi pour comprendre l’homicide qui s’est produit ce jeudi matin à proximité d’un lieu de culte et d’une école. Une piste criminelle qui a été confirmée par le Parquet de Besançon ce jeudi soir.

Christine de Curraize, Vice Procureure de la République, précise que la victime a reçu plusieurs coups avec une arme blanche. Il est pour l’heure trop tôt pour préciser le type d’arme utilisée. Par ailleurs, une autopsie aura lieu ce vendredi matin.

Rappelons que ce jeudi matin, vers 7h45, une jeune fille, qui se rendait au lycée, a découvert le corps sans vie d’un jeune homme de 26 ans, derrière les locaux de l’église protestante apostolique, rue Pascal. Un quartier, situé sur les hauteurs de Pontarlier. Le jeune homme vivait avec sa compagne dans ce quartier pontissalien. La victime, père d’un enfant, et dont la compagne était actuellement enceinte, était connue des forces de police. A quelques mètres de la victime, sur le parking, se trouvait également une voiture qui a été passée au peigne fin par la police scientifique de Dijon. Pour l’heure, difficile de savoir si les coups mortels ont été portés dans le véhicule. « Une chose est certaine. Il existe bien un lien entre la voiture et la victime » explique Christine de Curraize.

Les investigations se poursuivent. Plusieurs auditions ont eu lieu. La police judiciaire de Besançon est chargée de l'enquête.

Christine De Curraize, Vice Procureure
Created : jeudi 17 octobre 2013 18:53 Categories : Faits Divers | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : arme blanche | Homicide | Parquet | Pontarlier
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.