Expulsion de la Famille Dibrani : Des proches dénoncent « un père et un mari violent »

Reshat Dibrani est décrit comme un mari et un père violent.

Expulsion de la Famille Dibrani : Des proches dénoncent « un père et un mari violent »

L’enquête administrative, diligentée par Manuel Valls, portant sur les « conditions d’éloignement » de Léonarda, une jeune lycéenne kosovare le 9 octobre dernier à Pontarlier, a débuté ce jeudi. Depuis ce matin, des représentants du ministère de l’Intérieur rencontrent les responsables de cette affaire. Les résultats seront connus ce vendredi.

Un père et un mari violent ?

Il n’en reste pas moins que le cas de cette famille reste très délicat. Certaines voix s’élèvent pour dénoncer le comportement du père de famille qui « n’aurait pas fourni les efforts nécessaires pour espérer obtenir une régularisation. « Ce dernier semblait se contenter de l'allocation du conseil général de l'ordre de 300 euros par mois » rapporte la radio RTL .Selon nos informations, ce dernier était « un homme violent ». Il serait passé à deux reprises devant le juge des enfants pour « mauvais traitements ». Mais l’affaire a été classée sans suites car les enfants se seraient rétractés. A ce sujet, Léonarda et ses frères et sœurs auraient tenté à plusieurs reprises de fuir cet homme « violent ».

Autre point, la famille aurait eu à se justifier pour des dégradations commises à Levier, où elle était hébergée. Selon RTL, Reshat Dibrani aurait menacé de faire exploser le foyer si jamais la police venait pour l'expulser.

Created : jeudi 17 octobre 2013 14:29 Categories : Faits Divers | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : expulsion | Leonarda | Levier | Valls
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.