Doubs : L’agriculture paysanne à la ferme de Barband

Tous les produits sont commercialisés en circuit court, principalement à la ferme de Barband



Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, était invitée hier matin à la ferme de Barband à Pelousey par la confédération paysanne. Plusieurs agriculteurs se sont donné rendez-vous dans l’exploitation d’Antoine et Laura, deux anciens forestiers reconvertis à la polyculture. Ces derniers ont pu échanger avec l’élue en charge de la région en faisant le tour de leur ferme biologique.

 

Une exploitation bio et diversifiée

C’est à Pelousey, cette commune de 1500 habitants du Grand Besançon, que Laura et Antoine, deux passionnés d’environnement ayant travaillé en forêt, se sont installés en 2020. Leur ferme s’articule autour de cinq productions principales : la viande d’agneaux de race Bizet, les légumes de plein champ, la viande de lapins plein air, la viande de porcs plein air et la viande bovine. Le couple soutient une agriculture paysanne à travers des produits locaux et de qualité. Et pour y parvenir, Laura et Antoine ont recours à plusieurs méthodes dîtes biologiques. Ils mettent en avant des races rustiques, « adaptées aux conditions climatiques locales, grandissant à leur rythme et élevées dans des conditions respectant leurs besoins et leur bien-être ». Tous ces animaux sont alimentés grâce au foin et aux céréales produits par l’exploitation. Et pour soutenir l’économie locale, tous les produits sont commercialisés en circuit court, principalement à la ferme de Barband. Afin de réduire l’utilisation des énergies fossiles et de conserver un travail de qualité, une partie de leurs travaux sont réalisés grâce à deux juments de trait comtoises.

La région impuissante face au foncier agricole

La confédération paysanne a donc invité hier dans la matinée Marie-Guite Dufay, afin de promouvoir et d’encourager cette politique favorable à l’agriculture paysanne. La présidente de la Région a pu effectuer le tour de l’exploitation agricole d’Antoine et Laura, entourée par des membres de la confédération paysanne. Plusieurs échanges se sont tenus, notamment à propos de l’usage foncier agricole qui fait beaucoup débat au sein de la confédération paysanne. Si Marie-Guite Dufay affirme que « la région a peu de compétences sur la politique agricole, et qu’elle ne dispose pas de levier sur le foncier », elle affiche néanmoins son soutien à cette filière. « L’agriculture se sauvera par la qualité » clame-t-elle.

Created : vendredi 12 mars 2021 15:05 Categories : Economie | Actualités locales | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : agriculture | Agriculture biologique | bio | ferme | Marie Guite Dufay | Région Bourgogne/Franche-Comté
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.