Référendum sur le climat : Anne Vignot favorable à certaines conditions

L'édile souhaite un référendum mais n'oublie pas le rôle des parlementaires.

Référendum sur le climat : Anne Vignot favorable à certaines conditions

Grand projet du quinquennat macronien finalement mis de côté après la démission de Nicolas Hulot, le projet de loi visant à inclure la défense de l’environnement dans la constitution refait surface. Adopté par le conseil des Ministres, le projet ne fait pas l’unanimité à L’Assemblée Nationale et au sein du conseil d’État. Anne Vignot, maire écologiste de Besançon, est revenue avec nous sur le sujet.

C’est un débat loin d’être nouveau. Voilà plusieurs années maintenant qu’EELV milite pour que la question du climat soit intégré à la Constitution. Cécile Duflot ou encore Pascal Canflin, proposaient déjà des textes semblables lors de leur mandat au sein du Gouvernement Hollande. Des propositions tardives qui ont le mérite de revenir aujourd’hui au centre du débat, après plusieurs décennies d’inactions gouvernementales sur le sujet. Emmanuel Macron souhaite la mise en place d’un référendum dès cette année afin de régler la question. Une bonne mais insuffisante initiative pour Anne Vignot : « Un référendum ? C’est important, fondamental. Mais il faut que les parlementaires s’emparent aussi de la question. Il faut que cela se décline dans toutes les actions qui vont être menées sur le territoire ».

Les actions parlent plus que les mots

Si le projet a le mérite d’être présent dans le débat public, les actions qui en découleront restent le plus important. Que signifie concrètement l’insertion de la défense de l’environnement dans la Constitution ? Pour Anne Vignot, cela se traduit par la réduction de la consommation énergétique, l’attrait des énergies renouvelables, ou encore l’assurance du maintien des différentes terres agricoles. Des actions essentielles qui ne seront cependant pas forcément respectées. L’édile craint en effet une inadéquation entre l’acte et la déclaration : « vous savez, dans la constitution il y a aussi des engagements forts qui concernent le logement par exemple, et on voit bien que nous sommes loin d’être toujours à la hauteur. La défense de l’environnement est fondamentale et doit être dans la Constitution. Mais il faut des actes derrière ».


Created : lundi 25 janvier 2021 18:00 Categories : Actualités locales | Société | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Anne Vignot | climat | Référendum
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.