La filière Mont d'Or ne souffre pas de l'épidémie

Pour rappel la production commence le 15 août et se termine le autour du 15 mars et la vente se déroule du 10 septembre au 10 mai.

La filière Mont d'Or ne souffre pas de l'épidémie

Bien que la crise sanitaire ait touché de nombreuses filières, il y en a une qui ne souffre pas c'est celle du Mont d'Or. Ce fromage franc-comtois fête ses 40 ans d'Appellation d'Origine Contrôlé (AOP).

Même si les restaurants sont fermés depuis le mois d'octobre, les ventes de Mont d'Or ne baissent pas. En effet, la consommation de ce fromage se fait principalement dans les foyers. De nombreuses familles aiment se retrouver autour de ce plat convivial et facile à préparer. Éric Feuvrier président du syndicat Mont d'Or nous dit « C'est un achat plaisir, qui n'a pas souffert des confinements et les restaurants ne représentent pas la majeure partie des ventes ».

Le succès du Mont d'Or est même presque trop grand. La demande est grandissante mais la production n'est pas extensible et le cahier des charges à respecter ne permet pas de produire plus de lait.
« Ce fromage est avant tout un savoir-faire et les consommateurs sont conscients que la production à ses limites ». Enfin, Eric Feuvrier nous rappelle que la marge d'évolution est minime et que les producteurs sont concentrés sur la qualité du produit et non pas sur sa quantité.

Pour rappel la production commence le 15 août et se termine le autour du 15 mars et la vente se déroule du 10 septembre au 10 mai.

Created : vendredi 12 mars 2021 15:08 Categories : Economie | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.