Pontarlier : Les épreuves du bac sous surveillance

Created jeudi 13 juin 2013 12:44
© © Plein Air / Jérôme Bolard

Les épreuves du baccalauréat seront sous surveillance cette année. Pour éviter la triche, le ministère de l'éducation nationale déploie dans tous les centres d’examen un nouvel outil : le détecteur de téléphone portable. Cet appareil pourra détecter tout téléphone portable allumé jusqu'à 25 mètres. Le nombre de fraudes est en baisse, mais les téléphones portables représentent tout de même 40% des fraudes détectées.

Les risques en cas de fraude ou tentative de fraude En cas de flagrant délit de fraude ou tentative de fraude, le surveillant de salle intervient pour la faire cesser. Il n'interrompt pas la participation du candidat à l'épreuve, mais saisit les pièces ou matériels permettant d'établir ultérieurement la réalité des faits (téléphone portable, document papiers...) et rédige un procès-verbal. Le procès verbal est transmis au recteur qui saisit la commission de discipline du baccalauréat.  L'audience n'est pas publique. La commission prononce une relaxe ou une sanction disciplinaire.

Une candidate sanctionnée à Pontarlier l’année dernière

Bien sûr, le lycée Xavier Marmier sera doté  de ces appareils. L’an dernier, l’établissement scolaire pontissalien en était déjà pourvu. C’est sans doute ce qui a permis d’identifier, une élève qui utilisait son portable lors d’une épreuve. Convoquée quelques jours plus tard, après la fin de l’examen, celle –ci a été reconnue coupable de fraude.  Son acte fut lourd de conséquences pour son avenir scolaire puisque la commission a décidé de l’interdire de repasser l’épreuve pendant une durée de cinq ans. A Xavier Marmier, les élèves de 1ère et de terminale ont été informés de la présence de ces détecteurs. Un rappel à la loi  a également été effectué dans toutes ces classes.

Mme Dupont rappelle « que le candidat ne doit pas conserver son téléphone portable sur lui  et que ce dernier doit être rangé dans les sacs qui sont laissés à l’entrée de la salle d’examen ». « Malgré les demandes répétées des surveillants, on remarque qu’après cinq relances, il y a toujours un élève qui sort un portable de sa poche » regrette Mme le Proviseur. 

Mme Dupont, Proviseure du Lycée Xavier Marmier
Categories : Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Pierrefontaine-les-Varans : Faits divers
13 octobre 2019
Ce dimanche, en début d’après-midi, les secours ont été sollicités pour prendre en charge une adolescente de 17 ans victime d’une importante blessure...
Réaction haineuse du RN : Marie-Guite Dufay rencontrera les enfants et les adultes pris à partie
13 octobre 2019
La réaction pleine de haine, et sans doute calculée, du Rassemblement National vendredi, lors de la dernière session du Conseil Régional de Bourgogne...
Thoraise : Faits divers
12 octobre 2019
Ce matin, vers 10h45, à Thoraise, les sapeurs-pompiers ont porté secours à un cheval qui était tombé dans le Doubs. On notera la présence de l’équipe...
Rancenay : Découverte d’un obus de la Seconde Guerre Mondiale
12 octobre 2019
Ce samedi, vers 12h30, à Rancenay, suite à la découverte d'un obus de la Seconde Guerre Mondiale, les Sapeurs-Pompiers sont intervenus à la dema...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.