Un alsacien mis en examen pour escroquerie sur des ventes de vins

Created mercredi 12 juin 2013 12:19

Un homme de 52 ans a été mis en examen ce mardi 11 juin à Besançon pour escroquerie aggravée et abus de faiblesse. Il faisait passer des vins bas de gamme pour des grands crus qu'il revendait à des sommes exorbitantes dans l'Est de la France. Près de 150 personnes ont été escroquées.

Le quinquagénnaire était employé dans une entreprises strasbourgeoise de vente de vin à domicile. Il est soupçonné d'avoir escroqué des personnes âgées de 78 à 99 ans. Le préjudice global est de 200 000 à 300 000 euros. 

La victime la plus âgée, un homme de 99 ans, a acheté pour 30.000 euros de vin bas de gamme et une vieille dame a acquis 24 bouteilles pour 16.500 euros, a précisé Mme Parietti, vice procureur de la République

Pour encaisser ces sommes le vendeur, qui déjà été condamné à trois reprises pour "abus de faiblesse", avait ouvert une multitude de comptes bancaires et utilisait également ceux de ses proches, a indiqué la magistrate.

(avec AFP)

Categories : Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Santé : semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose
27 février 2020
Dans le cadre de la semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose qui se déroulera du 2 au 8 mars, le CHU de Besançon s’associ...
Beaune/ Coronavirus : Levée des restrictions
26 février 2020
L’ARS de Bourgogne Franche-Comté fait savoir que les analyses des prélèvements biologiques réalisés sur le touriste ressortissant de Hong-Kong décédé...
Réforme des retraites : Nouvelle journée d'action à Besançon
20 février 2020
Dans le cadre d’une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites, des actions sont annoncées ce jeudi. Ce matin, à Besançon, un r...
Démission d’Agnès Buzyn : Réaction de l’intersyndicale nationale des internes
18 février 2020
Dans un communiqué de presse, l’intersyndicale nationale des internes, dit « prendre acte du départ d’Agnès Buzyn, ancienne ministre de la santé, et ...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.