Pontarlier / MPT des Longs Traits : Des rencontres intergénérationnelles très riches

Created mercredi 29 mai 2013 21:20
© © Plein Air / Jérôme Bolard

Pour la troisième année consécutive, la Maison Pour Tous des Longs Traits et l’Ehpad de Doubs se mobilisent autour d’un projet commun. L’objectif étant que les jeunes, enfants et ados, qui participent aux activités de la structure, vivent  des activités communes avec les résidents de l’établissement pour personnes âgés dépendantes. 

L’an dernier, un vide-grenier avait été organisé. Cette année, les animateurs des jeunes et des aînés ont décidé d’organiser une grande kermesse sur le thème des années 50. La précision du thème retenu à toute son importance puisque les ados ont questionné leurs invités sur cette décennie qu’ils ne connaissent pas. Ils devront ensuite  se servir des nombreux témoignages  recueillis pour créer une ambiance.  Ce mercredi après-midi, les deux groupes se sont réunis à la Maison Pour Tous pour préparer l’évènement qui se déroulera en septembre prochain. Alors que les petits s’amusaient avec les personnes âgées, les grands préparaient, avec un autre groupe, la grande fête à venir. « Nous avons divisé le groupe en deux. L’un d’eux est chargé de préparer les jeux de la kermesse. Le second s’attèle à la réalisation d’affiches » explique Céline l’une des animatrices de la MPT des Longs Traits. Dans ce cadre-là, le graffeur Benjamin Locatelli est venu apporter son expérience. Qui l’eût cru ? Le graff n’est pas réservé qu’aux jeunes. Les papis et les mamies peuvent aussi y prendre goût.  

Des ados très attentionnés 

Grâce aux activités proposées, au savoir-faire des animateurs, mais aussi à la sociabilité des jeunes et à l’ouverture d’esprit de certaines personnes âgées, les participants vont apprendre à se connaître et à communiquer. « C’est plutôt sympa de mélanger les âges. C’est une belle expérience. Ce sont des personnes agréables. A chaque fois qu’on est avec elles, on les aide. Elles nous apportent ce qu’elles savent et nous aussi » explique Vincent, un jeune homme de 16 ans, qui participe à ces rencontres depuis deux ans maintenant. L’adolescent l’admet, au départ la vieillesse lui a fait peur. Mais au fur et à mesure des rencontres, ces craintes ont laissé place au plaisir de se voir et de partager des activités communes. « Au départ, j’ai eu une appréhension. Mais ensuite, tout s’est bien passé. Les résidents et le personnel  ont su nous mettre à l’aise » explique t’il. Vincent le reconnait ces rencontres bimensuelles lui ont également permis de se rapprocher de son grand père. « Ca m’a rappelé aussi des bons souvenirs. Ceux que j’ai pu vivre avec mes grands-parents ». De son côté,  Jywan ajoute «  Si on connait bien nos grands-parents, on sait leurs difficultés du quotidien. Ça ne doit pas être très facile de vivre dans un fauteuil roulant, d’avoir du mal à parler et de ne plus très bien entendre. C’est pourquoi, il ne faut pas se moquer et surtout les respecter ». Ce mercredi, cette rencontre s’est conclue par un très bon goûter.

Dans quelques semaines, avant les vacances estivales, ados et personnes âgées se retrouveront pour poursuivre l’organisation de ce sympathique et festif évènement. 

Céline. Deux résidents. Vincent et Jywan ( deux ados)
Categories : Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.