Besançon : Barbara Pompili résiste au gaspillage

"50% des appareils électro-ménagers qui sont jetés en France sont réparables pour moins de 40€"

Besançon : Barbara Pompili résiste au gaspillage

Ce lundi 17 mai, la ministre de la transition écologique Barbara Pompili a rendu visite aux étudiants de l’Institut universitaire de technologie de Besançon dans le cadre de la promotion de l’indice de réparabilité. Les étudiants en Génie Mécanique et Productique (GMP) de cet établissement y suivaient une formation avec l’entreprise parisienne Spareka, qui aide au dépannage et à la réparation des appareils électro-ménagers. 

Un dispositif anti-gaspillage

L’indice de réparabilité est un indicateur permettant de savoir à quel point  l’appareil électro-ménager neuf que l’on peut acheter est réparable. L’objectif de cet indice est de sensibiliser le consommateur à la réparation du produit dès son achat en l’informant de la réparabilité de son appareil. Une mesure qui entre dans la loi « anti gaspillage » du 10 février 2020. Barbara Pompili s’est donc essayée au démontage d’une résistance de sèche-linge, sous l’œil désormais expert des étudiants. « C’est très satisfaisant et pas du tout difficile » déclare-t-elle. Pourtant, seulement 40% des appareils électroniques sont réparés en France. « Il s’agit d’un blocage psychologique, il faut passer le pas ».

Réparer ses appareils, c’est facile

Geoffroy Malaterre, fondateur de Spareka, explique que 50% des appareils électro-ménagers qui sont jetés en France sont réparables pour moins de 40€. Son objectif est de créer chez le consommateur « le reflex d’essayer de réparer ». Chacun peut donc se faire aider par l’entreprise  pour effectuer le diagnostic en ligne et changer (dans seulement 50% des cas) la pièce défectueuse. Cela permet de faire des économies, de respecter l’environnement et surtout d’avoir un sentiment de fierté, pour avoir réussi à réparer son matériel.

Created : mardi 18 mai 2021 14:15 Categories : Actualités locales | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Barbara Pompili | IUT Besançon Vesoul | recyclage
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.