Régionales 2021 : Quel projet pour Julien Odoul (RN) en Bourgogne Franche-Comté ?

Julien Odoul veut faire de la sécurité sa priorité.



Ce Samedi, en fin d'après-midi, à Besançon, au Kursaal, Julien Odoul, le chef de file du Rassemblement National pour les élections régionales en Bourgogne Franche-Comté a présenté sa liste pour le département du Doubs. Ainsi dans ce département, le parti de Marine Le Pen a placé à sa tête Géraldine Grangier ( 46 ans), assistante de service social, mariée, mère de 4 enfants. Ses autres membres sont étudiants, chef d'entreprise, militaire à la retraite, formatrice, artisans, ... . Tous ne sont pas encartés au parti, mais se retrouvent dans la politique qu'il propose.

Ses opposants par épargnés

Le candidat frontiste a tout d'abord ouvert les hostilités en rendant hommage à Eric Masson, le policier abattu, le 5 mai dernier, sur un point de deal au centre-ville d'Avignon. Tout le monde en a pris pour son grade, jugeant que le pouvoir en place et son ministre de l'intérieur, les pouvoirs publics et certains journalistes « nauséabonds » étaient responsables de cette violence. Julien Odoul a ensuite dit tout le mal qu'il pensait de ses concurrents aux élections de juin prochain. Selon lui, Marie Guite Dufay n'a pas de programme pour ce scrutin. « Son seul objectif est de faire barrage au Rassemblement National ». Il présente une présidente sortante « qui a manqué d'ambition tout au long de son mandat, privilégiant l'aide et le soutien aux migrants, accordant un plus grand intérêt au territoire bourguignon, et notamment dijonais, qu'à la Franche-Comté'. Gilles Platret, le candidat LR n'a pas été épargné. « Ce tartuffe XXL affiche un absentéisme de 86% au commission permanente » explique-t-il. « Il a voté main dans la main avec la gauche les 17 millions d'euros d'aide aux migrants » pointe M. Odoul. Enfin, pas de pitié  pour Denis Thuriot, le chef de file de la République-en-Marche en Bourgogne Franche-Comté, « le bœuf bourguignon », qui n'a « aucune cohérence dans ses engagements ».

Quel programme ?

S'il est élu, Julien Odoul prônera  « un rééquilibrage des territoires », sans remettre en cause la fusion entre la Bourgogne et la Franche-Comté. Tout d'abord, « en trouvant une équité de traitement entre les deux anciennes régions et en déclinant une véritable justice territoriale, en n'opposant plus la ville à la campagne ». « Besançon doit retrouver son statut de capitale régionale » ajoute-t-il. Et de compléter : « tous les habitants de Bourgogne Franche-Comté doivent avoir les mêmes droits, les mêmes chances et les mêmes accès à la santé, à la culture, à l'éducation et à la sécurité ». Julien Odoul annonce d'ores et déjà la couleur, « il n'y aura pas de contrats passés avec les élus locaux si la sécurité n'est pas rétablie dans les quartiers les plus dangereux ». « Il est clair que nous ne soutiendrons plus les projets de la ville de Besançon ou de l'agglo, si la Maire de Besançon refuse toujours d'armer sa police municipale » complète Jacques Ricciardetti.

Julien Odoul évoque également dans le domaine de la sécurité : un fonds d'urgence de 5 millions d'euros pour les victimes, le développement de la vidéosurveillance, le prêt d'équipements aux agriculteurs et autres professionnels pour se protéger "des voyous" ou encore le recrutement d'agents armés pour intervenir dans les transports, dans les gares et à proximité des lycées. Enfin, des aides pourront être accordées aux communes les moins riches pour renforcer leur police municipale.
Dans le domaine économique, Julien Odoul veut, à travers « un bouclier social », défendre « l'emploi local », développer une politique permettant « la réindustrialisation des entreprises » et accentuer la formation des jeunes.

"Essayez-nous ! N'ayez pas peur !"

Conscient des bons sondages qu'il recueille en Bourgogne Franche-Comté, le Rassemblement National, invite la population « à se mobiliser » pour ce scrutin régional. « Allez voter ! » déclare Jacques Ricciardetti. Et de conclure : « Une autre politique est possible. Nous sommes en capacité d'apporter cette alternance politique ».

Julienn Odoul
Created : samedi 8 mai 2021 21:00 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Conseil régional Bourgogne Franche Comte | élections régionales | Julien Odoul | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.