200 petites culottes envoyées à Jean Castex

L'inquiétude est grande chez ces professionnels.

200 petites culottes envoyées à Jean Castex
Sabrina, responsable d'iune boutique à Maîche

Cette action est nationale. Parce qu'elles en ont assez d'être considérées comme non essentielles, les boutiques de lingerie féminine de toute la France ont décidé d'exprimer symboliquement leur mécontentement à Jean Castex. Ce collectif, composé de 400 enseignes d'un même groupe sur Facebook ont d'ores et déjà envoyé plus de 200 culottes au Premier Ministre.

L'inquiétude est grande chez ces professionnels. Et ce ne sont pas les derniers propos d'Emmanuel Macron, évoquant une possible réouverture des magasins à la mi-mai qui les rassure. Cette période est importante pour le chiffre d'affaires et l'échéance du 17 mai semble être bien lointaine. Ces responsables espèrent attirer l'attention sur leur situation préoccupante. Les stocks sont au plus haut et les besoins de vendre et de se séparer de cette marchandise sont primordiaux.


Created : jeudi 22 avril 2021 14:52 Categories : Politique | Economie | Actualités locales | Social | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | Politique | social
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.