Bac 2021 : le syndicat SNES-FSU demande l'annulation des épreuves en présentiel

L'année scolaire 2020/2021 a été marquée par l'alternance entre les cours à distance ou sur place.BES

Bac 2021 : le syndicat SNES-FSU demande l'annulation des épreuves en présentiel
Nathalie Faivre

Seules mes épreuves de philosophie et du grand oral doivent toujours se dérouler en présentiel pour le bac 2021. Pour le SNES-FSU, l'intégralité de cet examen doit basculer vers une notation en contrôle continu.

Alors que les lycéens ont vu passé l'intégralité de leur cours en 100% distanciel, le syndicat SNES-FSU s'inquiète quant au maintien de deux épreuves terminales du bac. « Le contexte sanitaire incertain ne nous permet déjà pas de savoir si les lycéens reprendront en présentiel le 2 mai » entame Nathalie Faivre, secrétaire académique au SNES-FSU dans le Doubs. « L'an passé, le ministre a repoussé la décision d'annuler les épreuves jusqu'à deux semaines avant. Nous souhaiterions éviter ce stress » continue-t-elle.

« Une inégalité de traitement entre les élèves »

L'année scolaire 2020/2021 a été marquée par l'alternance entre les cours à distance ou sur place. « Pendant toute l'année, certains auront eu plus de cours à distance que d'autres. Tous les candidats n'auront pas été préparés de la même façon d'un lycée à un autre » indique Nathalie Faivre.
Elle explique qu'en plus du risque de contaminations, le problème réside aussi de la nouveauté des épreuves. En effet, le grand oral devait faire son entrée avec la réforme du baccalauréat dès 2020. Les lycéens en révision cette année seront donc les premiers à passer cette épreuve. « La plupart des enseignants et des élèves ne sait pas à quoi à s'attendre » regrette la secrétaire académique.

Des cours offrant moins de connaissances

Pour certains, le basculement en 100% contrôle continu du baccalauréat a pour risque la dévalorisation du précieux sésame. Une inquiétude que comprend Nathalie Faivre. « On peut difficilement imaginer que les élèves auront accumuler autant de connaissances que s'ils avaient été en cours normalement. » Cette représentante du syndicat espère pouvoir compter sur l'enseignement supérieur pour pallier ce manque dans les domaines vers lesquels les élèves se sont orientés.


Created : mercredi 14 avril 2021 17:31 Categories : Actualités locales | Education | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : education
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.