Pontarlier : « Quand il y a une trop belle affaire, il y a un loup ! »

Même s’il peut être difficile parfois de détecter l’entourloupe, Mr Trousseau demande à ses concitoyens de faire preuve de bons sens.

Pontarlier : « Quand il y a une trop belle affaire, il y a un loup ! »

Le commandant Trousseau, le patron de la police de Pontarlier, n’en revient toujours pas. Malgré les nombreux messages de prévention qu’il lance régulièrement dans la presse, le patron de la police de Pontarlier a vu passer cinq affaires liées à des escroqueries sur internet. Ces dernières portent notamment sur des locations d’hébergement ou d’un garage.

Même s’il peut être difficile parfois de détecter l’entourloupe, Mr Trousseau demande à ses concitoyens de faire preuve de bons sens. « Les trop bonnes affaires doivent alerter » explique-t-il. Le meilleur moyen d’éviter toute déconvenue est de ne pas accorder une confiance aveugle à son interlocuteur. « Il faut faire les vérifications avant tout engagement » martèle le policier. « Il est beaucoup trop tard de s’inquiéter lorsque l’on a plus de nouvelles de son interlocuteur » ajoute-t-il. Le Commandant ne comprend pas toujours « la crédulité » de ses concitoyens. « Lorsque je vends quelque chose, je n’ai pas à avancer de l’argent » s’emporte-t-il.

Au commissariat de police de la capitale du Haut-Doubs, on associe ces trop nombreuses escroqueries à une utilisation plus importante des réseaux sociaux en cette période de couvre-feu.

Le Commandant Armand Trousseau, patron de la police de Pontarlier
Created : vendredi 22 janvier 2021 20:52 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.