Besançon : Semaine des Cordées de la réussite

"Les cordées de la réussite dans l’académie sont au nombre de dix-sept depuis la rentrée scolaire 2020"

Besançon : Semaine des Cordées de la réussite

Dans le cadre de la semaine des cordées de la réussite 2021, Jean-François Chanet, recteur de la Région Bourgogne-Franche-Comté, et Pascal Vairac, directeur de l’ENSMM, ont lancé ce lundi matin la nouvelle cordée de la réussite, portée par l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques de Besançon. C’est un programme de mise en réseau des établissements pour accompagner les projets d’orientation et pour lutter contre l’autocensure des élèves. L’objectif est de pousser ces élèves à la réussite, quel que soit le parcours envisagé dans l’enseignement supérieur ou l’insertion professionnelle.

Un réseau d’entraide

« Les cordées de la réussite, c’est mettre en place un réseau d’entraide, entre des établissements du secondaire, principalement en zone prioritaire d’éducation, et des établissements de l’enseignement supérieur » explique Pascal Vairac. Et le mot « cordée » est plutôt parlant. En alpinisme le « premier de cordée » désigne celui qui mène le groupe, ce qui est significatif de cette action. Un établissement encordé et des établissements têtes de cordée mettent en place des actions pour donner à chaque élève les moyens de sa réussite dans l’élaboration de son projet d’orientation, quel que soit le parcours envisagé. Les cordées de la réussite, c’est donc un partenariat entre « une tête de cordée », qui peut être un établissement d’enseignement supérieur, et des établissements dits « encordés », collèges et lycées de la voie générale, technologique ou professionnelle, qui relèvent plus particulièrement des réseaux d’éducation prioritaire, des quartiers prioritaires, ou des zones rurales éloignées des métropoles.

Venir en aide à des élèves qui s’autocensurent

« Ces établissements accueillent un public particulier. Ce sont des élèves, qui très souvent, n’osent pas aller vers des études supérieures, ou n’envisagent même pas d’aller au-delà » souligne le directeur de l’ENSMM. L’idée de ces cordées, c’est d’apporter les clefs à ces élèves, ainsi qu’une vision de ce qui peut être une ambition. Lundi 18 janvier, une vingtaine d’élèves a donc pu visiter l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques de Besançon, en participant à des ateliers de découvertes, accompagnés et guidés par des étudiants ingénieurs.


Created : mardi 19 janvier 2021 14:30 Categories : Culture | Education | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : école | élèves | Ensmm | Jean-François Chanet | Lycée
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.