Mobilisation devant le rectorat de Besançon

"Face à un ministre qui met en péril l'école, pour éviter une nouvelle fermeture des école"



La FSU, avec d’autres organisations syndicales, appelait les enseignants à se mettre en grève ce mardi 10 novembre. En son sein, le SNUipp, syndicat majoritaire des enseignants du premier degré, avertit le Ministère que cette journée décidée dans l’urgence au vu de la situation est la première pierre d’une mobilisation qui se construit. Une petite centaine de manifestants se sont rassemblés devant les portes du rectorat de Besançon. Karine Laurent, co-secrétaire départementale du SNUipp/FSU, mène cette action pour « sensibiliser le public et le gouvernement aux difficultés aggravées par cette crise sanitaire ». Selon la responsable syndicale, la situation au sein des établissements scolaires est déplorable. L’enseignement et la santé sont menacés, notamment par le brassage des groupes et l’augmentation des effectifs causés par l’absence de professeurs.


Created : mardi 10 novembre 2020 18:34 Categories : Education | Santé | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : CGT | coronavirus | covid-19 | enseignants | grève | Manifestations | rectorat | rectorat de Besançon | SNUipp/FSU
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.