Changement d'habitudes, déconfinement, hôpitaux... : Point de situation à Dole par le maire

Dans le cadre de la crise sanitaire, le maire de Dole Jean-Baptiste Gagnoux intervient ponctuellement, en vidéo et sur la page Facebook de la ville, afin de faire un point de situation concernant sa commune. Il en a été de même ce mercredi 15 avril. Plein Air vous fait le résumé, point par point, des annonces de l’élu dolois.

Changement d'habitudes, déconfinement, hôpitaux... : Point de situation à Dole par le maire
Jean-Baptiste Gagnoux

La situation sanitaire

« L’organisation des prises en charge à l’hôpital Louis Pasteur se passe bien » a-t-il affirmé. Au total, une centaine de lits seraient dédiés au Covid 19. Une soixantaine d’entre eux seraient pour l’heure occupés.

Pour ce qui est du centre hospitalier St Ylie, tous les transferts des patients en réanimation vers l’hôpital Minjoz à Besançon « ont parfaitement fonctionné et fonctionnent encore pour les cas les plus graves ». Le maire en a profité pour remercier et saluer soignants, personnels non médicaux et équipes de direction et d’encadrement des hôpitaux et de la clinique.

Pour ce qui est des séniors, il est affirmé qu’une « attention particulière » leur est toujours portée. Plus de 160 repas sont livrés chaque jour. Les personnes âgées accueillies dans les deux résidences autonomie de la commune devraient être équipés progressivement en masques.

Enfin, des mesures spécifiques ont été instaurés concernant l’accueil des personnes sans domiciles fixes à Gleitz et en lien avec COOP’AGIR. Ces mesures n’ont pas été précisées par l’élu dolois.

 

Respect du confinement

À ce jour, la police nationale et la police municipales auraient effectué 53 verbalisations pour un total de plus de 2700 contrôles concernant les attestations dérogatoires. Des contrôles effectués chaque jour d’après le maire. Ce dernier aurait d’ailleurs reçu, de la part du Préfet du Jura, « l’assurance que le Procureur de la République engagera des poursuites judiciaires à l’égard des récidivistes ».

 

Fréquentation des commerces

« Beaucoup ont l’habitude de faire les courses le samedi matin » a constaté Jean-Baptiste Gagnoux, notamment lors du dernier week-end pascal. Une concentration de monde dans les magasins qui n’est « pas tenable » pour l’élu, qui a alors demandé aux Dolois et Doiloises de modifier leurs habitudes et d’éviter de se rendre dans les commerces le samedi matin. « Il faut permettre un étalement de la fréquentation ».

 

Déconfinement

La ville de Dole est actuellement en train de préparer un déconfinement progressif. Le maire l’assure : la commune « sera en capacité de permettre la reprise progressive de ses différents sites », qu’il s’agisse des services municipaux, crèches ou écoles à partir du 11 mai. Une ambition qui demandent un équipement en masques et gel hydroalcooliques ainsi qu’un nettoyage de tous les établissements. « Nous devons être prêts et nous le serons ».

Aussi, l’élu affirme la possibilité pour la ville d’équiper ses habitants en masques en tissu au moment du déconfinement.

 

Évènements culturels

Sans surprise, Jean-Baptiste Gagnoux a annoncé l’annuation du festival Cirque et Fanfares, ainsi que des fêtes de l’eau et de la musique. « Nous travaillons pour que des animations puissent être programmés à l’automne ».

 

Économie

Des mesures auraient été actées par la ville de Dole et le président de l’Agglomération pour soutenir les entreprises du secteur. Le maire devrait revenir sur ces dernières prochainement.

Created : jeudi 16 avril 2020 16:21 Categories : Actualités | Economie | Actualités locales | Santé Favoris : Ajouter aux favoris Tags : confinement | coronavirus | covid-19 | Dole | Jean-Baptiste Gagnoux
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.