Pontarlier : Un Cluédo grandeur nature en guise de cours pratique pour le lycée Saint Bénigne

Vendredi 31 janvier, les élèves de Terminale en filière professionnelle des métiers de la sécurité du lycée Saint Bénigne ont pu mettre leurs cours en pratique lors d'une mise en situation... insolite. Pendant deux heures, une salle de classe de l'établissement a laissé place à un (faux) double meurtre, que les élèves devaient élucider.



Dans la matinée du vendredi 31 janvier, une salle du lycée Saint Bénigne à Pontarlier s’est transformée en Cluedo géant. En effet, pour la deuxième année consécutive, Mme Courlet, enseignante en bac pro des métiers de la sécurité, a souhaité que ses élèves de Terminale passe de la théorie à la pratique. « J’avais envie de marquer le coup et faire quelque chose qui sortait de l’ordinaire ». Pendant deux heures, ces derniers ont dû résoudre une affaire de double meurtre. Chacun avait son rôle à tenir. Entourés de certains de leurs professeurs, ils ont réussi à venir à bout de l’enquête, après divers interrogatoires et révélations.

La partie prenait place en 1994 et se déroulait lors d’un diner chez un Comte. Au préalable, la professeure avait demandé à ses élèves de s’habiller en conséquence. Ces derniers ont joué le jeu et ont fortement apprécié l’expérience. Louise, par exemple, faisait partie des meurtriers et ne connaissait pas le jeu avant cette matinée ludique. « C’est encore mieux de le découvrir grandeur nature ». Aurore, quant à elle, était Maître du jeu. Elle connaissait les rôles de chacun ainsi que leurs secrets et devait distiller certaines révélations au fur et à mesure. « On a mis en pratique nos connaissances et ça m’a plu ». Une chose que leur enseignante a bien compris. « Ils sont en bac professionnel, la théorie c’est une chose mais les élèves aiment pratiquer ». Pierre, assigné au rôle du procureur, a trouvé le jeu « instructif ». Il a dû interroger plusieurs fois les invités, au fur et à mesure de la découverte des indices. Et on peut dire que ses cours (et peut-être son intuition) lui ont servi, puisque les coupables ont pu être démasqués au bout de deux heures. « C’était intéressant de pouvoir enquêter en pratique plutôt qu’en théorie, témoigne-t-il. On se plonge dans un milieu qui sera le futur de certains ».

Une expérience positive donc, que l’enseignante souhaite reconduire l’année prochaine. « J’ai eu la satisfaction qu’un élève me remercie car il a apprécié ce qu’il a fait en cours. A ce moment-là, j’ai su que j’avais réussi mon rôle d’enseignant ». En attendant, le lycée Saint Bénigne ouvrira ses portes ce samedi 8 février, de 9h30 à 16h.

Louise, Pierre, Aurore et Mme Courlet
Created : mardi 4 février 2020 17:07 Categories : Actualités | Actualités locales | Education | Insolite Favoris : Ajouter aux favoris Tags : bac pro | insolite | Pontarlier | sainte bénigne
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.