Meurtre d’Aurélia Varlet : L’état reconnait des dysfonctionnements

Une importante première étape vient d’être franchie.

Meurtre d’Aurélia Varlet : L’état reconnait des dysfonctionnements

La famille d’Aurélia Varlet a été reçue au ministère de la justice ce vendredi matin. En août 2013, la jeune femme a été tuée par son compagnon à la Rivière Drugeon, près de Pontarlier. Elle a été abattue de deux coups de fusil. Son agresseur avait ensuite retourné l’arme contre lui.

Les proches d’Aurélia Varlet ont porté plainte contre l’état. Ils dénoncent des négligences de la justice et des services de police et de gendarmerie. Clairement, l’état a reconnu un dysfonctionnement dans cette affaire. Une importante première étape vient d’être franchie.

Il faut désormais entreprendre les démarches nécessaires pour les indemnités pour préjudice moral. Un autre combat sera mené auprès du ministère de l’Intérieur pour pointer cette fois-ci « les dysfonctionnements de certaines personnes au sein des services de police et gendarmerie de la région de Pontarlier » explique Maître Randall Schwerdorffer.

 

Maître Randall Schwerdorffer.
Created : vendredi 17 avril 2015 18:05 Categories : Actualités locales | Justice | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : aurélia Varlet | Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.