La Plateforme Industrielle Courrier (PIC) de Besançon va fermer

La Poste avait déjà en 2014 transféré les flux du Jura et de Belfort.

La Plateforme Industrielle Courrier (PIC) de Besançon va fermer

La plateforme industrielle du courrier de Besançon va fermer ses portes. Des trois plateformes de distribution du courrier, une seule est conservée. Seul le site de Clémenceau est maintenu. 50 emplois seront supprimés. La plateforme regroupera les factrices et facteurs travaillant actuellement à Besançon Albert Thomas et Besançon Barlot, les 2 sites courrier de Besançon. L'activité du tri sera centralisée sur la plateforme de Longvic, en Bourgogne.

« Avec le départ annoncé aujourd'hui des flux courrier du Doubs et de la Haute Saône, plus aucun flux courrier ne sera traité à Besançon » explique le syndicat Sud. La Poste avait déjà en 2014 transféré les flux du Jura et de Belfort

Created : vendredi 17 avril 2015 07:38 Categories : Actualités locales | Social | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : La Poste | social
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.