Départementales 2015 : Les nouveaux élus du Haut-Doubs veulent jouer un rôle de premier plan

Jeudi, il sera également procédé à l’élection des membres de la commission permanente.

Départementales 2015 : Les nouveaux élus du Haut-Doubs veulent jouer un rôle de premier plan
Christine Bouquin, probable future patronne du Doubs

Ce jeudi matin sera élu le président du conseil départemental du Doubs. Après de nombreux déboires lors de précédents scrutins, notamment lors des dernières sénatoriales, où elle n’avait pas réussi à se qualifier, alors qu’elle était la N°2 de la liste de Jacques Grosperrin, Christine Bouquin devrait occuper cette fonction. Rappelons que l’élue du Haut-Doubs est actuellement maire de Charquemont et conseillère départementale du canton de Maîche.

Jeudi, il sera également procédé à l’élection des membres de la commission permanente. Madame Bouquin devra composer une équipe constituée d’élus représentant les différents territoires du département. Dans le Haut-Doubs, les nouveaux élus ont bien l’intention de prendre pleinement leur part dans cette nouvelle organisation politique. Eux, qui avaient expliqué durant la campagne que la ruralité avait été oubliée par la majorité précédente.

Quels postes pour quels élus ?

Alors que les compétences des conseils départementaux méritent des précisions, Florence Rogeboz et Pierre Simon (Pontarlier), Philippe Alpy et Michèle Letoublon ( Frasne) et Jacqueline Cuenot Stadler et Denis Leroux (Morteau) entendent jouer un rôle de premier plan dans cette nouvelle organisation. Mme Cuenot Stadler se verrait bien endosser des responsabilités au niveau de l’économie et du social. « Je n’ai pas caché mon envie de m’impliquer. Il y a plein de choses qui m’intéressent «  déclarait-elle dernièrement sur notre antenne. Philippe Alpy, lui aussi, souhaite occuper une fonction à responsabilité. Le tourisme, le social ou l’aménagement du territoire pourraient lui être confiés. « J’ai envie d’apporter ma contribution à cette équipe. Je le ferai valoir auprès du groupe » expliquait Mr Alpy dimanche soir. Florence Robeboz et Pierre Simon sont également dans cette attente. « En tant que troisième ville du département, Pontarlier doit être représentée dans l’exécutif départemental » annonçait Mr Simon, après les résultats du 2è tour des départementales. « Nous tenons, l’un ou l’autre, a être présents » concluait le nouvel élu du Haut-Doubs.

Y-aura--t-il de la place pour toute le monde ? Affaire à suivre.

Le reportage de la rédaction
Created : mardi 31 mars 2015 10:10 Categories : Politique | Actualités locales | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Elections départementales 2015 | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.