PSA Peugeot Citroën condamné à réintégrer un salarié licencié

PSA Peugeot Citroën conteste le jugement que vient de rendre la Cour d'Appel.

PSA Peugeot Citroën condamné à réintégrer un salarié licencié

La direction de PSA Peugeot Citroën a décidé de se pourvoir en cassation, après le jugement que vient de rendre la Cour d’Appel dans un conflit qui l’oppose à un salarié de 52 ans, licencié en juillet 2011.

L’entreprise lui a reproché d’avoir sorti devant ses collègues un pistolet en plastique utilisé par les amateurs d’Airsoft, un jeu d’adresse. Il avait même tiré à plusieurs reprises sur un panneau en liège pour faire une démonstration.

La justice estime que le licenciement est disproportionné et demande la réintégration du salarié. Elle a aussi condamné PSA à verser huit mois de salaires à titre de dommages et intérêt, soit 29 000 euros. Jugement suspendu donc en attendant une prochaine audience en cassation.

Created : jeudi 3 avril 2014 07:57 Categories : Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Justice | licenciement | PSA
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.