Des malfaiteurs marseillais font 500 km pour braquer une bijouterie

De retour à Marseille, les six personnes, âgées de 20 à 28 ans, ont été mises en examen pour «association de malfaiteurs dans le but de commettre un vol à main armée».

Des malfaiteurs marseillais font 500 km pour braquer une bijouterie

De jeunes malfaiteurs marseillais ont parcouru 500 km pour braquer une bijouterie à Besançon, où ils ont été interpellés par des policiers qui les avaient pris en filature depuis la cité phocéenne.

Tout commence début janvier. La brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la police judiciaire de Marseille est mise sur la piste d’une équipe qui serait sur le point de commettre un vol à main armée.

Les enquêteurs entament leur surveillance et constatent que les suspects ont volé une voiture, récupéré des armes longues et des tenues de camouflage avec gilets tactiques, selon la même source.

Il y a une semaine, un convoi composé de trois véhicules - la voiture dérobée et deux autres de location -, avec à son bord «six personnes, cinq hommes et une femme», prend la route... en direction de Besançon.

L’équipe de malfrats s’installe dans un hôtel et procède à des repérages. Leur cible: une bijouterie située en plein centre ville.

Ils seront finalement interpellés le lendemain, alors qu’ils avaient renoncé à leur projet criminel. Les policiers saisissent un pistolet mitrailleur M16 et une kalachnikov, ainsi que «tout l’attirail du parfait braqueur», précise la source proche de l’enquête.

De retour à Marseille, les six personnes, âgées de 20 à 28 ans, ont été mises en examen pour «association de malfaiteurs dans le but de commettre un vol à main armée». Connues des services de police pour différents délits, quatre ont été écrouées et deux placées sous contrôle judiciaire.

Created : samedi 1 mars 2014 07:05 Categories : Faits Divers | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | vol
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.