Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone ?

Le monoxyde de carbone est un gaz incolore et inodore, non irritant et donc indétectable par l'homme.

Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone ?

En cette période de l'année, les risques d'intoxication au monoxyde de carbone sont en recrudescence. Depuis le 1er octobre, l'Agence Régionale de Santé récence 34 intoxications en Franche Comté (24 en 2012 sur la même période). D'où la piqûre de rappel qu'elle vient d'effectuer par l'intermédiaire des médias locaux.

Rappelons que le monoxyde de carbone est un gaz incolore et inodore, non irritant et donc indétectable par l'homme. Sa présence résulte d'une combustion incomplète, et ce, quel que soit le combustible utilisé : bois, butane, propane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole. Il se diffuse très vite dans l'environnement et peut, dans les cas les plus graves, entrainer la mort en quelques minutes. Certaines personnes, gravement intoxiquées, garderont des séquelles à vie. Les symptômes de l'intoxication sont : maux de tête, nausées, confusion mentale, fatigue. Ils peuvent ne pas se manifester immédiatement. L'intoxication aiguë nécessite une prise en charge rapide et justifie une hospitalisation spécialisée.

Comment éviter ces intoxications

Avant l'hiver, faites vérifier vos installations de chauffage et vos conduits de fumée par un professionnel qualifié ;

Veillez toute l'année à une bonne aération et ventilation du logement, tout particulièrement pendant la période de chauffage : aérez au moins 10 minutes par jour et n'obstruez jamais les entrées et sorties d'air de votre logement ;

N'utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc ;

Ne faites jamais fonctionner les chauffages d'appoint en continu : ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence uniquement ;

Si vous devez installer des groupes électrogènes, placez-les impérativement à l'extérieur des bâtiments, dans des endroits aérés.

En cas de soupçon d'intoxication, il faut évacuer les lieux immédiatement et appeler les secours en composant le 18 (Sapeurs-Pompiers) ou le 15 (SAMU) ou le 112 (N° d'urgence européen).

Sylvia Carbonel, Ingénieur sanitaire à l'ARS
Created : mercredi 4 décembre 2013 16:18 Categories : Santé | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Intoxication | monoxyde de carbone | santé
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.