Le Mont d’Or 2013 est arrivé

Created jeudi 12 septembre 2013 19:33

C’est reparti. Depuis hier, le Mont d’Or 2013 est officiellement commercialisé. La saison dernière, le succulent fromage, produit uniquement dans le Haut Doubs, s’est arraché. 5000 tonnes ont été vendues. Preuve de ce  succès grandissant, en 1985, seulement 550 tonnes avaient été vendues.  « Il s’agit d’un nouveau record » explique Michel Beuque, le Président du syndicat interprofessionnel du Mont d’Or.

Comme chaque année, la production du célèbre fromage du Haut Doubs a été lancée le 15 août. Elle se poursuivra jusqu’au 15 mars. Rappelons que le Mont d’Or  est fabriqué  à partir de 700 mètres d'altitude. Le lait utilisé provient uniquement de vaches de race Montbéliarde ou race Simmental française, nourries avec de l'herbe ou du foin. L'affinage dure 21 jours minimum et se termine dans la boîte d'épicéa, de diamètre légèrement inférieur à celui du fromage, « ce qui donne au Mont d'Or une croûte plissée qui rappelle les plis de son berceau montagneux, le Haut-Doubs ».

200 emplois saisonniers sur le secteur pontissalien

Si au niveau du patrimoine local, le fromage est devenu une référence, économiquement, il a également toute sa place. Chaque année, ce sont 200 personnes supplémentaires qui sont recrutées dans les fromageries du secteur pontissalien durant ces sept mois de production. Il ne faut pas oublier également les sangliers et les fabricants de boîtes qui vivent également grâce au Mont d’Or. « Il faut  être prêt pour le jour de sa commercialisation, car tous les magasins  veulent faire le plein. C’est un peu la course, les quinze premiers jours » explique les professionnels. Si les ventes battent des records en septembre, la période des fêtes de fin d’année est également un moment commercialement intéressant. Autant dire que durant cette période, les salariés ne chôment pas et mettent tout leur cœur à l’ouvrage pour fabriquer le meilleur des produits.  La cadence est intense. La fabrication du Mont D’or se fait quasiment tout manuellement. Il faut mettre la sangle, brasser les cuves, frotter les fromages en cave dès le premier jour, les déposer dans leurs boites quinze jours plus tard. Il faut ensuite les filmer avant de préparer les expéditions. Il n’y a pas de minutes à perdre.

Cette année encore, le Mont d’Or devrait ravir de nombreux palais. Chaud ou froid, dans sa boîte, sur une belle tranche de pain ou sur de succulentes pommes de terre, il égaiera  sans aucun doute les tables de nos longues et belles soirées amicales et familiales d’hiver.

Categories : Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.