Pontarlier : Kévin, profession mannequin

Created mercredi 14 août 2013 20:59

Malgré sa toute jeune expérience dans le milieu du mannequinat, Kévin Paulin (17 ans), originaire de Métabief,  trace sa route. En quelques mois seulement, son book, diffusé sur internet, fait partie des plus vus de France. Cette reconnaissance lui a d’ailleurs ouvert quelques portes intéressantes qui pourraient très rapidement le porter haut et loin. 

Après avoir fait ses premières armes en Franche-Comté, le jeune homme va conquérir de nouveaux territoires. Dans les prochains jours, cet élève de première, qui préparera un bas S à la rentrée prochaine,  participera à des séances photos à Paris, à des castings pour le cinéma et à des prestations pour la célèbre marque française Chanel et d’autres en Asie. D’ici là, en compagnie de son photographe Emmanuel Parola, il s’envolera pour l’Atlantique pour enrichir son book, dont la qualité et l’originalité sont primordiales pour espérer percer et décrocher des contrats avec les plus grandes marques aux États-Unis. « Il faut se faire remarquer. Je n’hésite pas à multiplier les styles (trash, mode, torse nu, …). C’est important » explique le jeune homme. C’est la raison pour laquelle, il espère pouvoir partir au plus vite en Californie pour asseoir sa notoriété. « Tant pis si je dois partir avant de passer le bac. Je souhaite donner la priorité au mannequinat avant tout de chose. J’ai beaucoup de chance, mes parents sont derrière moi » explique t’il. 

L’envie d’être le meilleur

Kévin Paulin a déjà compris pas mal de choses sur ce métier. En quelques mois, ce grand gaillard  a pris beaucoup d’assurance. Les derniers clichés, réalisés à Saint-Tropez, l’attestent. Le regard et l’attitude sont devenus professionnels et le charisme du jeune garçon suscite déjà de l’intérêt. « Mon photographe m’a demandé de lui faire confiance. J’accepte les règles. Il est important de bien se faire conseiller » explique Kévin qui ne compte pas ses heures pour atteindre la perfection. « Mon dernier shoot a duré près de 4 heures. Ca demande beaucoup de travail. L’apparence est très importante. Mon image doit être « classe » et irréprochable » ajoute t’il.  D’ailleurs, prochainement, il  débutera des cours de musculation pour davantage sculpter son corps d’Apollon. Pour réussir et « devenir le meilleur », le jeune mannequin s’impose également  des contraintes, qu’il n’est pas toujours facile de respecter. « Cela passe par une bonne hygiène de vie. Pas question de consommer le carré de chocolat de trop » reconnait il. 

Pour découvrir les clichés  de Kévin et de son photographe : www.kevinpaulin.book.fr 

Kévin Paulin
Categories : Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.