Planoise : Quand des bénévoles s’investissent sans compter auprès des plus jeunes

Certes, il y a la répression, avec la présence de policiers et de CRS, mais il ne faut pas pour autant oublier l’éducation, qui joue un rôle capital au quotidien.

Planoise : Quand des bénévoles s’investissent sans compter auprès des plus jeunes
Kevin Joliduc, son papa et le groupe d'enfants

Ce sont les vacances scolaires d’hiver. Ainsi, à Planoise, conscient de l’importance d’occuper les plus jeunes durant cette période où l’oisiveté peut -être à l’origine de débordements et de bêtises, le monde associatif s’organise et met en place des activités. C’est ainsi que le SC Planoise et son charismatique entraîneur Kevin Joliduc prennent en charge tous les après-midis, entre 13h30 et 16h, sur le terrain synthétique du Rosemont, tous les petits du club, âgés entre 9 et 13 ans.

Cette initiative est d’autant plus louable que Kevin le fait totalement bénévolement. A peine remis d’une nuit de travail qu’il rechausse les crampons. Son seul objectif étant de prendre en charge les enfants, leur enseigner le football bien évidement, mais surtout les protéger, leur inculquer des règles et imposer une autorité, que ces petits champions reconnaissent bien volontiers.

Certes, il y a la répression, avec la présence de policiers et de CRS, mais il ne faut pas pour autant oublier l’éducation, qui joue un rôle capital au quotidien. Le club du président Yacine Hamdoun l’a bien compris. Alors, à l’image de Kevin Joliduc, on regrette l’époque ou des jeunes adultes du quartier s’étaient vus confier des responsabilités dans l’encadrement des plus petits. Ce profil de « coordinateur urbain », Kevin se verrait bien l’endosser. Lui, qui depuis sept ans maintenant, consacre un temps personnel infini dans l’accompagnement et l’éducation des enfants à travers le football. « On le fait depuis des années. Nous ne sommes malheureusement pas soutenus. Je ne comprends pas » déplore-t-il. « Nous n’avons pas de moyens. On pourrait proposer des stages de foot à 100 euros par semaine, comme c’est le cas actuellement à Besançon, mais combien aurions-nous d’enfants ? » s’interroge-t-il.

Ses jeunes, Kevin, il ne veut pas les lâcher. En compagnie de son papa, également vice-président du club, il continuera de les encadrer tout au long de la semaine. Les familles apprécient. « Mes parents sont rassurés quand je suis avec Kevin. Ils savent que je ne fais pas bêtises dehors. Dès qu’il y a une embrouille dans le quartier, on peut l’appeler et il se rend disponible  » explique un jeune footballeur. Comme l’an dernier, le club prépare actuellement sa participation au tournoi international de foot de Béziers. Un moyen de quitter provisoirement le quartier et partager de sympathiques moments collectifs. A ce sujet, le club recherche activement deux minibus pour assurer le transport des enfants.

Les enfants, Kevin et son papa.
Created : lundi 24 février 2020 16:41 Categories : Sport | Actualités locales | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Football | Jeunesse | SC Planoise | Sport
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.