Semaine verte dans les assiettes du Crous de Besançon !

Le choix d’un menu végétal est proposé aux étudiants avec deux objectifs : satisfaire la demande et agir pour l’environnement



Depuis le 15 mars, trois restaurants universitaires de Bourgogne-Franche-Comté organisent tour à tour des Semaines Vertes en partenariat avec l’association Assiettes Végétales. Le choix d’un menu végétal est proposé aux étudiants avec deux objectifs : satisfaire la demande et agir pour l’environnement. Au Resto U’ Lumière à Besançon l’opération se déroule du 29 mars au 2 avril.

 

Des bienfaits pour la santé et l’environnement

Depuis 2016, le Crous Bourgogne-Franche-Comté répond développe des menus végétariens dans ses restaurants universitaires. L’occasion d’inviter les étudiants à découvrir la nourriture végétale, en mettant l’accent sur l’importance de ce mode de consommation pour la planète et pour la santé. « Le Crous de Bourgogne-Franche-Comté a cette chance d’avoir un service développement durable étoffé, et deux diététiciennes embauchées à temps plein. Le souci du bien manger est depuis longtemps quelque chose qui nous tient à cœur » souligne Jérôme M’Rabet. L’association Assiettes Végétales quant à elle, a servi « d’aiguillon » pour cette démarche, avec un objectif précis à long terme : transformer cette ébauche afin d’avoir une proposition végétale à la rentrée du mois de septembre dans tous les restaurants, élaborée par les chefs cuisiniers qui composeront eux-mêmes les recettes.

Proposer des alternatives

« Pourquoi choisir un plat végé ? » peut-on lire sur les panneaux informatifs disposés dans le hall du restaurant universitaire. « Choisir le plat végé », « l’assiette végétale équilibrée », « les protéines » ou encore « manger végé pour économiser les ressources » : telles sont les informations diététiques déployées afin d’inciter les étudiants à se pencher sur la découverte de la nourriture végétale. Mais comme le martèle Jérôme M’Rabet, il est important que chacun puisse avoir recours à son libre arbitre. La démarche se veut aussi profitable qu’enrichissante, et il est inconcevable que les étudiants se retrouvent contraints de consommer un plat unique. « Le but du jeu est de mettre un coup d’accélérateur dans un but constructif, avec toujours une offre alternative riche au Crous. En proposant par exemple de la viande, des pizzas, ou encore du poisson tous les jours » explique le directeur de la restauration du Crous BFC. Le résultat est plutôt criant, quelques 500 plats végétaux ont été servis sur les 1200 couverts quotidiens, avec les contraintes de la vente à emporter.


Created : mardi 30 mars 2021 16:18 Categories : Actualités locales | Evénements | Santé | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Besançon | crous | développement durable | mieux manger | restaurant | restaurant universitaire | santé | végétal
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.