Un avenir incertain pour les étudiants « régie du spectacle » de Besançon.

Sans public ou évènement, difficile pour eux de trouver des stages pourtant très importants dans la formation.



Ce lundi, les étudiants du DNMADE, mention régie du spectacle du lycée pasteur, ont organisé une journée de sensibilisation à leur cause. Le but est de mettre en lumière les problématiques auxquelles sont confrontés les étudiants. Cette mention de 3 ans forme des futurs professionnels du monde du spectacle, leurs cours sont donc partagées entre le scolaire et le professionnel. Malheureusement depuis mars dernier les étudiants n'ont pas ou peu eu la chance d'acquérir de l'expérience sur le terrain.

« Si la culture ne se débloque pas, ça sera compliqué pour nous »

Sans public ou évènement, difficile pour eux de trouver des stages pourtant très importants dans la formation. Ils déplorent le fait que sans la culture, leurs études sont bloquées et entraînent de nombreuses annulations de projet.
Les futurs régisseurs du spectacle notent tout de même qu'ils sont soutenus par leurs équipes pédagogiques, de plus ils ont rejoint la « coordination des étudiants du spectacle ». Pour eux l'art est minimisé par l'État. Ils cherchent à obtenir des garantis pour une relance de la culture. Ils mettront donc de nouvelles actions en place pour faire entendre leurs inquiétudes et leurs revendications.

Nicolas Le Calvès (étudiant)
Created : lundi 29 mars 2021 13:33 Categories : Culture | Actualités locales | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : culture | Jeunesse
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.