Besançon : Un projet contre la malbouffe chez les étudiants

Grâce à cette initiative, les étudiants peuvent se préparer de bons petits plats, équilibrés, sains et à moindre coût.

Besançon : Un projet contre la malbouffe chez les étudiants

Après un an d’expérimentation auprès des étudiants de médecine, l’initiative « Poêle de carotte », pilotée par la fédération des associations étudiantes de Franche-Comté (BAF), est désormais proposée à tous les étudiants bisontins.

L’intérêt de cette initiative est qu’elle permet à ces jeunes d’accéder facilement et à moindre coût à des produits frais et variés. « Tout est parti d’un constat. Les étudiants ne prennent pas assez de temps pour se préparer à manger. Le fast-food est devenu monnaie courante. Du coup, nous avons émis l’idée de leur apporter des produits frais dans le local de leurs associations » explique Alexis Behra, le président de la BAF. Ainsi, pour cinq euros, tous les quinze jours, les bénéficiaires reçoivent un panier de fruits et légumes de 5 kilos. Pour ce faire, un partenariat a été établi avec une AMAP, un collectif qui regroupe des petits producteurs locaux. Depuis le lancement de cette initiative, le nombre de commandes oscillent entre 200 et 250 toutes les deux semaines

Des recettes réalisables avec une plaque électrique et un micro-ondes

Chaque semaine, le panier livré contient des produits saisonniers récurrents mais aussi un fruit ou un légume surprise. « Des topinambours ou des courgettes rondes ont dernièrement été proposés » explique Alexis Behra. Pour aider les consommateurs à cuisiner ces différents produits, une fiche recette accompagne la livraison. Grâce à ce système, les jeunes peuvent se préparer de bons petits plats, équilibrés, sains et à moindre coût.

Alexis Behra, Président de la BAF
Created : jeudi 13 novembre 2014 19:06 Categories : Actualités locales | Education | Santé | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : education | étudiants | santé
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.