Un agriculteur se suicide tous les deux jours en France.

Pour venir en aide aux professionnels en difficulté, la MSA a décidé de mettre en place le service Agri’écoute.

Un agriculteur se suicide tous les deux jours en France.

Selon une étude de l’institut de veille sanitaire, un agriculteur se suicide tous les deux jours en France. C'est ainsi la troisième cause de mort dans le monde agricole, après les cancers et les maladies cardiovasculaires. L'organisme souligne également que même si toutes les activités agricoles sont concernées, le secteur de l'élevage est le plus touché, en particulier les éleveurs laitiers et de bovins, âgés entre 45 et 64 ans. Alors qu'il représente 20 % de la population totale étudiée, le monde agricole enregistre le quart des suicides. Les agriculteurs figureraient ainsi parmi les professions dont le taux de mortalité par suicide serait le plus élevé. Certaines sources les placent après les professions de santé.

Une passion trop débordante

Une place importante accordée à son travail, l’isolement, l’intrication entre vie professionnelle et familiale, les conditions de travail très contraignantes peuvent être à l’origine de cette détresse. Autre sujet sensible, la transmission des exploitations. La peur de faire moins bien que ses prédécesseurs « pèsent sur les épaules et le mental » explique le docteur Jean-Jacques Lacrampe,

Un numéro d’appel d’urgence

Pour venir en aide aux professionnels en difficulté, la MSA a décidé de mettre en place le service Agri’écoute.  Ce numéro d’écoute permet de dialoguer anonymement avec des personnes formées aux situations de détresse. Pour entrer en contact avec ce dispositif, il convient de composer le 09.69.39.29.19, 24h/24 et 7j/7, au prix d'un appel local. 

Dr Jean-Jacques Laplante de la MSA de Franche-Comté
Created : mercredi 29 octobre 2014 11:50 Categories : Actualités | Société | Social | Santé | A la une Favoris : Ajouter aux favoris Tags : agriculture | santé | social | société | suicide
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.