Besançon : journée de lutte internationale contre l’homophobie et la transphobie

« Les gens doivent dénoncer. S’ils ont connaissance de l’identité de l’auteur du harcèlement, les victimes doivent porter plainte" explique Stéphanie Barbot.

Besançon : journée de lutte internationale contre l’homophobie et la transphobie

Ce dimanche 17 mai sera célébrée la journée de la lutte internationale contre l’homophobie et la transphobie. L’association bisontine « Nouvel Esprit », est l’organisatrice de nombreux rassemblements. Malheureusement, à cause de la situation sanitaire actuelle, ceux-ci sont limités à dix personnes. Néanmoins, l’association met en place des entretiens d’écoute et d’accueil, et des temps conviviaux, réunissant les communautés lgbt, ainsi que les familles.

Lutter contre le harcèlement homophobe et transphobe.

Afin de lutter contre les diffamations et le harcèlement homophobe et transphobe, Stéphanie Barbot, présidente de l’association « Nouvel Esprit », met en garde : « Les gens doivent dénoncer. S’ils ont connaissance de l’identité de l’auteur du harcèlement, les victimes doivent porter plainte, que ce soit sur les réseaux sociaux ou non. Il faut des traces pour nourrir les plaintes. »

Pour tout savoir sur la vie de l'association et l'organisation de ses évènements : https://www.facebook.com/nouvelesprit.lgbta/

Created : jeudi 14 mai 2020 16:45 Categories : Actualités locales | Société | Education | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : education | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.