Déconfinement : comment se déroule la reprise de l'école ?

« Nous ferons en sorte qu’ils puissent reprendre à minima au 2 juin »



Depuis mardi, de nombreuses écoles rouvrent leurs portes. À cette occasion, l’inspecteur académique Patrice Durand était présent ce jeudi matin à l’école élémentaire de Vuillafans. Le moment pour lui de dresser un premier bilan, notamment sur la faible affluence attendue, et sur la nécessité de ne pas attendre septembre pour rouvrir selon lui.

La date de reprise était connue depuis plusieurs jours : 14 mai. Une date choisie en corrélation entre les collectivités et le personnel d’éducation : « Une date choisie de façon à bien préparer l’accueil des enfants, tant d’un point de vue pédagogique qu’au niveau du protocole sanitaire à mettre en place ». Une date cependant non universelle, de nombreuses communes ayant préféré retarder quelque peu l’échéance : « Des communes ont estimé qu’elles n’étaient pas suffisamment préparées et souhaitent rouvrir au 18 mai. D’autres ont repoussé au 25 mai.

Une rentrée anticipée ?

Contrairement aux membres du personnel éducatif qui jugeait la rentrée trop précipitée, Patrice Durand estime à contrario qu’il était important de reprendre au plus vite : « Les écoles qui ne souhaitent pas rouvrir sont très rares. Attendre septembre pour qu’un enfant retrouve le chemin de l’école est trop long. Nous ferons en sorte qu’ils puissent reprendre à minima au 2 juin ».

Petit à petit

Une reprise pour le moment en petit comité, ce qui ne surprend pas l’inspecteur académique, qui se félicite tout de même du nombre d’élèves, et qui s’attend à voir ce chiffre grimper petit à petit : « Les chiffres nationaux sont de l’ordre de 15-20%. Sur le département, grâce au travail fourni par l’éducation nationale et les collectivités, nous sommes plutôt autour de 30-35%. Plus ça ira dans le temps, plus le nombre de parents qui vont souhaiter renvoyer leurs enfants à l’école sera important parce qu’ils seront en confiance. Ils verront que l’accueil des autres enfants se fait dans de bonnes conditions, que les équipes pédagogiques sont là, et que le protocole sanitaire est bien mis en place par les collectivités ».

Interview de la rédaction
Created : jeudi 14 mai 2020 16:36 Categories : Actualités locales | Société | Education | Santé | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : coronavirus | covid-19 | déconfinement | école | inspecteur d'académie | Patrice Durand | Reprise
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.