da

Besançon : Journée « école morte » à Proudhon

Selon les manifestants, " cela fait un an qu’ils alertent leur administration de tutelle sur cette situation, mais que rien ne passe".

Besançon : Journée « école morte » à Proudhon
Mobilisation ce matin devant le collège Proudhon

Ce mercredi matin, une journée « école morte » était organisée au collège Proudhon, dans le quartier des Orchamps, à Besançon. Parents et enseignants se sont mobilisés pour demander des moyens supplémentaires pour la surveillance et le suivi des élèves à la vie scolaire. Les manifestants expliquent qu’actuellement, « il n'y a qu'un adulte pour 120 collégiens et une seule CPE, complètement débordée, dans un établissement qui recrute beaucoup de ses 650 élèves à Palente – Orchamps ». Ce matin, les jeunes ont été accueillis, mais les cours n’étaient pas dispensés.

Dans ces conditions, les manifestants  demandent la création de deux postes de surveillants et d’un demi-poste de CPE. Ils veulent également être reçus urgemment par le recteur de l’académie de Besançon. Pour l’heure, aucun incident grave n’est survenu, mais parents et enseignants estiment que «  la sécurité des élèves n’est pas assurée ».

Le collectif explique que « cela fait un an que l’ administration est alertée sur cette situation, mais que rien ne passe ». D’autres actions identiques sont prévues. Mensuelles pour l’heure, elles pourraient s’intensifier si aucune décision n’est prise dans les meilleurs délais.

Fabrice Ricéputi, professeur au collège Proudhon
Created : mercredi 11 décembre 2019 12:43 Categories : Actualités locales | Education | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : education
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.