Besançon : « Un régime d'apartheid à l'égard des Palestiniens »

Par leur présence au centre-ville de Besançon, les militants veulent également rappeler le contexte et les conditions dans lesquels l'Etat d'Israël a vu le jour en 1948.

Besançon : « Un régime d'apartheid à l'égard des Palestiniens »

Dans le contexte international que nous connaissonsn au Moyen-Orient, un rassemblement pro-palestinien s'est tenu ce samedi après-midi à Besançon, sur la place du huit septembre. A l'initiative de ce rassemblement, la Coordination Palestine de Franche-Comté.

Les Palestiniens se soulèvent actuellement parce qu'ils sont à bout » explique un porte-parole local. Et de poursuivre : « Cela fait 73 ans maintenant que Jérusalem Est, la Cisjordanie et Gaza vivent sous occupation ». Pour appuyer leurs propos et dénoncer davantage encore cette situation, les militants bisontins évoquent les récents rapports d'une ONG des Droits de l'Homme israélienne et d'une ONG internationale qui démontrent « qu'Israël a établi un régime d'apartheid à l'égard des Palestiniens. Qu'ils s'agissent des Palestiniens vivant sur les territoires occupés, les Palestiniens citoyens d'Israël et les réfugiés vivant dans les pays environnants ».

Journée de commémoration

Par leur présence au centre-ville de Besançon, les militants veulent également rappeler le contexte et les conditions dans lesquels l'Etat d'Israël a vu le jour en 1948. Le 15 mai, correspondant à la journée de commémoration de la « Nakba » ( catastrophe en Arabe), qui marque l'expulsion de 800.000 Palestiniens de leurs terres. « 85% de la population palestinienne a subi ces violences. Ces hommes et ces femmes ont été chassés de leurs terres. Des villages ont été rasés » rappelle un militant bisontin. « Une épuration ethnique toujours d'actualité » complète un porte-parole. « Actuellement, dans la partie palestinienne de Jérusalem, les maisons de Palestiniens sont détruites. On les chasse. On leur interdit certains territoires et on les dépossède de leurs biens, et notamment de leurs maisons » ajoute-t-il. « On assiste à un véritable crime de guerre et à un crime contre l'humanité. Israël applique un régime d'apartheid à l'égard des Palestiniens » conclut-il.

L'interview de la rédaction
Created : samedi 15 mai 2021 16:54 Categories : Actualités locales | Société | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.